le jour du ravi

Ce jour-là toutes les questions qu'on ne pouvait pas poser à sa mère, ni au député ni au docteur ni à la religion, on pouvait les poser à l'idiot et lui savait donner la réponse. Le plus bizarre c'est qu'il avait l'air heureux qu'on lui pose des questions. Il avait même l'air ravi de répondre.

Rufus en Livres

Absent toujours

Roman d'amour et de délicatesse

Éditions Oscar Tango

J'ai tellement couru pour te rattraper, que j'ai perdu mon souffle, tu étais si loin devant. Réellement, je suis morte, juste avant de te rejoindre. Tu aurais pu m'attendre. Je t'en veux déjà beaucoup pour ça. J'ai failli arriver vivante. J'aurais peut-être dû m'arrêter pour reprendre ma respiration. Le cadeau que j'apportais aurait dû me rendre immortelle. C'est sans doute un peu pour ça que mon corps a continué à courir vers toi alors qu'il avait déjà rendu l'âme, entraîné par cette course interminable. Interminée. Mais tu vas me le payer. Toi aussi tu vas crever.

Par bonheur, ce que j'ai appris à l'école, c'est le monde non pas tel qu'il est, mais tel que mes parents l'ont rêvé, avec l'abolition de l'esclavage, la femme libérée, et tout le tralala utopique. Avec la naïveté de mes vingt cinq ans, j'avais décidé d'être moi aussi une femme libre. A vrai dire, une femme libre je n'en avais jamais rencontré aucune.

Au premier instant où tu m'as vue, j'ai cru que tu avais compris mon projet de meurtre. Tu n'as pas deviné que j'étais morte, que j'étais en sursis de présence pour à peine une nuit et encore. Il y a des gens qui ont une telle présence, quand ils sont partis, ils sont encore là un petit moment.

 

Si dieu meurt je ne lui survivrai pas

Roman méchant

Éditions L'Arganier - Collection facéties

Dessin original de Redon.

Si la vénalité est un vilain défaut, il est, avec l’aveuglement, l’un des mieux partagés. Charles Tuparle, assureur, entend bien exploiter au nom du premier travers les possibilités qu’offre le second.
Cynique et bien informé, il pense avoir découvert un nouveau filon en or pour l’assurance : la téléphonie mobile, ou plus exactement ses antennes émettrices.

Suite à la lecture d’un fait divers dans la presse –l’apparition de cancers rares et inexpliqués chez des élèves d’une école primaire sur laquelle trônent deux pylônes de six antennes–
Tuparle entame, au long des pages de son journal, une véritable enquête qui va rapidement se transformer en descente aux enfers. Ce qu’il va découvrir est bien plus juteux, et considérablement plus effrayant, que ce à quoi il s’attendait. Il croisera sinon l’amour, au moins quelque chose qui y ressemble, mais surtout il ouvrira la boîte de Pandore du portable.
Ce « roman méchant », certes roman, sert bien sûr d’outil à Rufus pour alerter. Sensibilisé depuis toujours aux problèmes de santé publique et d’écologie, il y mêle, pour dépeindre un monde qu’il aime « moi non plus », la férocité de l’écriture et la tendresse d’une mise en garde aux humains qui le peuplent.

Car enfin, écrire… n’est-ce pas déranger ?

 

OSCAR TANGO

Roman
Editions de la Différence

Quelques minutes avant d'être mené devant le peloton d'exécution Oscar scrute sa ligne de vie ; elle semble ne pas s'arrêter. Il suit machinalement les soldats qui viennent le chercher, puis arrivé à destination, après une pause très brève il continue sa route sans se préoccuper des militaires qui subjugués de le voir quitter le jeu sans émoi restent un instant pétrifiés. Il ne lui fallu qu'un instant pour disparaître...

 

 

 

 

CENT ET UNE HISTOIRES POUR SEDUIRE DIDAR

Editions Seghers

Je ne savais pas que je pouvais être aimé sans pratiquer la séduction... Alors j'ai raconté 100 contes qui ont tous un point commun ; Ce sont toutes les rencontres que j'ai faites et qui ont changé le cours de ma route. J'ai raconté les lieux, les êtres, les maîtres, et j'ai même raconté ma rencontre avec moi-même. Elle, Didor, m'a fait deux enfants en vrai.

 

 

 

 

 

  RUFUS A UN PETIT VELO FAITES PASSER

Editions Robert Laffont

 

 

 

 

 

 

 

 LES POISSONS MEURENT DE SOIF

Editions Actes Sud Junior

Mon fils plaisantait en disant "si tu m'offres un cadeau, ne m'offre jamais un livre !" pour rigoler, j'ai écrit ce livre exprès pour lui. Il n'a pas pu refuser ce cadeau... D'autant que j'y raconte les circonstances de cette phrase essentielle livrée un jour par mon propre père : "Sois payé pour faire ce que tu aimes" en réponse à ma question : "Qu'est-ce que je vais bien pouvoir choisir comme métier ?".

 

 

 

 

 

 

 EN TOUS CAS

Illustré par Bruno Théry

Editions Actes Sud Junior

La petite sœur du jeune garçon cité à propos de "les poissons meurent de soif" a voulu un livre aussi, j'ai donc collecté sept histoires pour enfants mais les adultes peuvent aussi les lire. Ce sont des contes -remède où il est dit que l'on peut changer- J'adore raconter que les êtres changent... Finissent par changer.

 

 

 LE MANI DELL'ANGELLO

Editions MOTTA junior (édité seulement en Italie)

Ce sont sept histoires illustrées par Bruno Théry c'est "una leggera preferenza" qui se termine par "c'est toi que j'aime... Mais tu n'es pas à moi, c'est ce que je vois, et je te préfère parce que moi non plus je ne suis pas à moi. J'appartiens au chant que je chante, à la musique que j'écoute, ... J'aime la vie, mon aventure avec la vie, mais j'ai une légère préférence pour l'aventure quand je la partage avec toi.

 

 

 

 

L'IDIOTE ET LE PROFESSEUR                   

Pièce polémique

 

L'IVRE DE RUFUS                            

Mon premier recueil de poésies

 

Strict Standards: Only variables should be assigned by reference in /htdocs/public/www/modules/mod_jmod_slider/mod_jmod_slider.php on line 13